Loading...
fr


Les hommes

En matière de cheveux, on n'est pas tous égaux, loin s'en faut. Et les hommes plus encore que les femmes, car la calvitie les guette (presque) tous ! Et ce, depuis très très longtemps : le problème de la calvitie posait question à Hippocrate (460-370 av. J.-C. quand même...) qui constatait dans un de ses aphorismes que « les eunuques ne deviennent point chauves. Castrés, ces hommes ne produisaient plus de testostérone. On vous explique...

En moyenne, un être humain possède entre 100 000 et 200 000 cheveux sur la tête, mais ce nombre dépend de nombreux paramètres : du sexe, de l'origine ethnique, de la condition physique mais surtout de la couleur : clairs, ils sont moins épais, on en possède donc davantage, aux alentours de 140 000 ; les cheveux foncés sont environ 100 000 sur une tête tandis que les roux oscillent étonnamment entre 75 000 et 90 000 cheveux implantés.

Ce sont les hommes caucasiens qui sont le plus touchés par la perte de leurs cheveux. Concernant la population masculine en Europe, elle touche environ un homme sur trois à 30 ans, un homme sur deux à 50 ans et plus de trois hommes sur quatre après 70 ans.

Pourquoi ? D'abord parce que la durée de vie moyenne d'un cheveu est de 3 ans chez l'homme alors que les cheveux féminins vivent entre 4 et 7 ans ! Quand un cheveu meurt, un autre le remplace... en principe. Mais la génétique et les hormones vont jouer un grand rôle dans cette repousse. Passés 50 ans, on estime ainsi à 50 % le nombre d’hommes souffrant de calvitie.

Mais avant tout, il faut dire qu'il y a calvitie et calvitie : l’échelle de Norwood-Hamilton les calssifie en 7 types.

© DR

Pas tous égaux, hélas

Avant 50 ans, bien des hommes, même jeunes, souffrent de calvitie, qui se caractérise par une perte de cheveux abondante, avec un dégagement progressif du front, du dessus des tempes ou du sommet du crâne

© Nicolas Cage - Jason Statham - Le prince William - Jude Law (c) Reporters

Or, pendant ce temps, d'autres hommes, jeunes ou moins portent une insolente chevelure.

© Thimotée Chalamet - Bradley Cooper - George Clooney - Jeff Bridges (c) Reporters

Et si les hommes ne sont pas égaux devant l'alopécie, soit l'accélération de la chute des cheveux (à ne pas confondre avec la calvitie qui en est finalement le résultat) c'est principalement une question d'héritage héréditaire.

Est-on alors dégarni de père en fils ? Ce ce que l'on croyait mais la plus grande étude sur l'origine génétique de la calvitie* a montré l'an passé que «le seul chromosome X [transmis par la mère] participe à hauteur de 5% à l'apparition de la calvitie » comme l'a expliqué à Sciences et Vie Riccardo Marioni, l'un des auteurs de l'étude. «Ce qui en fait le premier contributeur, et confirme ainsi l'impact de l'héritage maternel. »

Les hormones jouent également un très grand rôle dans la chute des cheveux des hommes, c'est l'alopécie androgénique : plus ceux-ci ont un fort taux d'hormones mâles, plus ils perdront leurs cheveux. Car en vieillissant, la testostérone commence à laisser place à la DHT. Cette hormone vient s'installer dans les follicules pileux, provoquant de ce fait une réaction métabolique qui va accélérer la chute des cheveux jusqu'à, selon les cas, épuisement.

Last but not least, l’impression visuelle de calvitie est accentuée par le fait que les nouveaux cheveux sont de plus en plus fins et plus clairs.

D'autres facteurs influent sur la chevelure masculine comme l'état de la condition physique, le niveau de stress, l'alimentation équilibrée ou non, la prise de médicaments, des carences en vitamines. Résultat : presque chaque cas est unique face à la perte des cheveux !

Certains l'acceptent avec philosophie...

© Bruce Willis (c) Reporters

D'autres préfèrent passer par la case « greffe ». Il s'agit en fait de prélever des petits morceaux de peau contenant des cheveux (sur la nuque par exemple) et de les réimplanter sur la zone chauve. Et ça marche, la preuve par 3 !

© Jude Law - Florent Pagny - John Travolta (c) Reporters

E.W.

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi