Loading...
fr


Au cours du Synode sur les jeunes et les vocations qui se déroule actuellement à Rome, Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles, a pris la parole avant-hier, au nom de la Conférence épiscopale belge, pour estimer que, face à la crise des vocations, certains jeunes hommes mariés « répondraient volontiers ”Me voici” si l’Église devait les appeler au ministère presbytéral ».

« Il ne faut pas tout remettre en cause »

Père Cédric Burgun, directeur au séminaire des Carmes à Paris et vice-doyen de la faculté de droit canonique de l’Institut catholique de Paris

L’ordination d’hommes mariés se fait déjà dans les Églises orientales et même dans notre Église occidentale, pour des conversions de pasteurs par exemple. Cela étant dit, il est vrai que l’Église latine n’appelle au sacerdoce que des personnes ayant reçu l’appel à vivre le célibat.

Personnellement, je ne suis pas favorable à ce que cela évolue. Vivre l’appel du célibat signifie que dans le cœur du prêtre, il y a une invitation à se donner totalement au Christ. Il ne faut donc pas trop vite remettre en cause cet appel et ce don total parce que, dans le cas contraire, nous oublions que le prêtre se donne entièrement à son ministère à travers la consécration de son corps. Lire la suite.

Au Synode, les évêques belges suggèrent l’ordination d’hommes mariés

« Ce ne doit pas être simplement un palliatif »

Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles, membre du Synode des évêques sur les jeunes

Comme beaucoup d’autres évêques, j’ai été un peu déçu et insatisfait par le document de travail du Synode des jeunes, qui sert de base à nos discussions. Sur bien des points, on sent des tensions et des contradictions dans le texte.

J’ai notamment été frappé par la manière dont la question de la vocation est abordée. Car, finalement, que veut-on dire par le mot « vocation » ? D’autres évêques, comme Mgr Mario Delpini, l’archevêque de Milan, ont souligné que la vocation primordiale est celle à la sainteté. Pour ma part, j’ai parlé plus simplement de « vocation baptismale », mais nous sommes dans le même ordre d’idée. Lire la suite.

Julien Tranié et Nicolas Sénèze

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi