Loading...
fr


À Atlanta, un baby-sitter noir qui gardait des enfants blancs a été confronté à tort à la police.Copyright de l’image Corey Lewis
Image caption À Atlanta, un baby-sitter noir qui gardait des enfants blancs a été confronté à tort à la police.

À Atlanta, un baby-sitter noir qui gardait des enfants blancs a été dénoncé à tort à la police.

Corey Lewis, accompagné de deux enfants dont il avait la garde, a été interpellé par une femme dans un parking du magasin Walmart.

L'inconnue s'est inquiétée à propos des enfants en demandant si tout allait bien et a demandé à parler à Corey.

Lorsque celui-ci a refusé, la femme l'a suivi jusqu'à chez lui et a ensuite appelé la police.

M. Lewis est noir et les enfants qu'il gardait sont blancs.

L'incident survenu dans la banlieue d'Atlanta, dans l'état de Géorgie, a relancé le débat sur le racisme dans le pays.

Écouter aussi :

Media playback is unsupported on your device

/>Starbucks forme ses employés contre le racisme

Le baby-sitter a raconté une partie de l'histoire dans une série de vidéos Facebook Live qui a été visionnée plus de 600 000 fois.

"Je suis harcelé et suivi ... parce que j'ai deux enfants qui ne me ressemblent pas" s'est-il insurgé.

Il a également ajouté que les enfants avaient été "effrayés" par la femme qui les suivait.

Lire aussi :

Une présentatrice de la RTBF victime de racisme

M. Lewis a suggéré que la seule raison pour laquelle la femme a contacté la police était sa couleur de peau.

Les vidéos ont suscité la colère des internautes qui n'ont pas hésité à utiliser le hashtag #BabysittingWhileBlack.

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi