Loading...
fr


Le Covid-19 ne cesse de faire des victimes, y compris parmi les responsables religieux. Déjà malade depuis plusieurs années, le cardinal brésilien Eusébio Oscar Scheid est décédé mercredi 13 janvier, une semaine après avoir été déclaré positif au nouveau coronavirus et au lendemain de son admission à l’hôpital. Âgé de 88 ans, le cardinal Scheid avait été archevêque de Rio de Janeiro de 2001 à 2009. En 2003, il avait reçu la barrette cardinalice des mains de Jean-Paul II, lui permettant ainsi de participer au conclave de 2005, avant d’être déjà trop âgé pour celui de 2013.

« Se souvenir de ce frère, c’est parler de son dévouement et de son souci de la formation du clergé, en plus de son encouragement à l’évangélisation et à l’organisation de la pastorale, a réagi la présidence de la Conférence des évêques du Brésil à l’annonce de son décès. Nous remercions Dieu pour la vie de Don Eusébio et pour ses 60 ans de ministère sacerdotal, dont 40 ans de ministère épiscopal. »

Des évêques encore en poste

Avec le décès de l’archevêque émérite de Rio de Janeiro, le collège cardinalice compte désormais 227 membres. Parmi eux, 128 seraient électeurs en cas de conclave, tandis que 99 ne le seraient pas, soit qu’ils aient atteint l’âge limite de 80 ans, soit qu’ils aient été déchus de cette prérogative – ce qui est actuellement le cas seulement pour le cardinal Giovanni Angelo Becciu, ancien préfet de la Congrégation des causes des saints.

Le cardinal brésilien n’est pas la seule victime récente du Covid-19 parmi les responsables catholiques. Archevêque de Glasgow, en Écosse, depuis 2012, Mgr Philip Tartaglia a lui aussi succombé à cette épidémie mercredi 13 janvier. « C’était un pasteur doux et attentionné qui combinait la compassion avec un intellect brillant, a déclaré Mgr Hugh Gilbert, évêque d’Aberdeen et président de la conférence épiscopale nationale, en réaction au décès de l’évêque de 70 ans. Sa contribution aux travaux de la Conférence épiscopale d’Écosse au cours des seize dernières années a été significative et sa sagesse et son esprit nous manqueront beaucoup. »

« Une parole de sagesse, de gentillesse et de douceur »

Décidément meurtrier, le mercredi 13 janvier aura également vu la mort de Moses Hamungole, évêque du diocèse de Monze (Zambie), lui aussi décédé à l’âge de 53 ans de complications suite à son infection par le coronavirus. Au moment de sa nomination épiscopale en 2014 par le pape François, Mgr Hamungole étai le responsable des sections des programmes pour l’Afrique anglophone et en kiswahili de Radio Vatican (depuis intégrée au sein du portail Vatican News).

Enfin, Mgr Florentin Crihalmeanu, évêque de l’éparchie gréco-catholique de Cluj-Gherla (Roumanie) est lui aussi mort du Covid-19, dans l’après-midi du mardi 12 janvier. Dans un communiqué, son éparchie saluait la mémoire de son défunt évêque de 61 ans« dont la parole de sagesse, de gentillesse et de douceur a été utile et un soutien pour tous ceux qui l’entouraient ».

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi