Loading...
fr

DL’appel du large

Janvier 23

Voir article complet www.la-croix.com


Depuis Les Dents de la mer, les requins ont mauvaise réputation. Ils sont pourtant plus vulnérables qu’on ne le croit. Certains sont même délicats et timides, comme le révèle le documentaire à contre-courant d’Alexis Barbier-Bouvet et Didier Noirot. Cinquante nuances de requins (vendredi 22 janvier à 18 h 55) part à la rencontre de quelques-unes des 300 espèces identifiées, du requin-baleine, qui n’avale que du zooplancton, jusqu’au requin citron des Bahamas, se frayant un chemin dans la mangrove.

Les images dévoilent l’ingéniosité des comportements et recensent de nombreuses menaces : pêche aux ailerons qui conduit à une lente agonie par asphyxie, ingestion de microparticules de plastique… Loin du mythe du monstre, le requin semble aussi souvent proie que prédateur. Ce documentaire inédit est l’un des temps forts de la vaste programmation consacrée aux océans par Arte.

À travers un prisme historique, scientifique et même artistique (La Mer en peinture, dimanche 24 janvier à 18 heures), « Winter of Oceans » regorge de propositions originales, visibles pour la plupart pendant plusieurs mois sur le site arte.tv. En marge des films de pur divertissement, de nombreux programmes lancent un vibrant appel à la préservation du monde sous-marin.

Coraux, l’ultime métamorphose (en rediffusion et sur arte.tv) dresse un inquiétant état des lieux des récifs coralliens, décimés par l’augmentation des températures, mais donne aussi des raisons d’espérer : certains coraux ont développé des mécanismes de résistance, que des scientifiques tentent de reproduire en laboratoire. Autre message d’espoir, Australie, l’odyssée océanique, dévoile l’interconnexion des formes de vie sur terre et sous l’eau, à l’image des grands courants océaniques qui régénèrent la vie sous-marine tout en contribuant à réguler le climat.

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi