Loading...
fr


À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, lundi 8 mars, 37 organisations syndicales, féministes et politiques lancent un mouvement unitaire pour « mettre fin aux discriminations et aux violences sexistes et sexuelles » subies par celles qu’elles ont rebaptisées les « premières de corvées ». Des rassemblements sont notamment prévus dans plusieurs villes en France.

Les militantes appellent les femmes à s’arrêter de travailler ce lundi à 15 h 40, heure théorique où elles cessent d’être rémunérées compte tenu de l’écart de salaires avec les hommes (environ 25 %).

Dans un rare communiqué commun, sept grandes organisations syndicales ont réclamé l’ouverture de négociations pour « revaloriser les salaires des métiers à prédominance féminine ».

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi