Loading...
fr


Un an après son départ de l’Excel, Jean Butez est resté le même malgré une vie transformée.

Comme un symbole. En plein milieu de l’interview, Frankie Vercauteren interrompt les débats en prenant la parole avec le sourire. "Jean doit jouer !", assène paradoxalement le technicien anversois dans un éclat de rire qui ne laisse pas indifférent le principal intéressé. C’est que le portier du Great Old a perdu sa place de numéro 1 après sa blessure à la cheville encourue en début d’année.

Depuis son retour il y a trois semaines, le Français doit se contenter de regarder Ortwin De Wolf depuis le banc. Une décision incompréhensible au vu des qualités de l’ancien Mouscronnois. Il en faut plus pour décontenancer le gardien formé à Lille. "J’ai confiance en mes qualités", prévient-il. À l’heure de retrouver le Canonnier, l’ancien Hurlu s’est posé pour aborder une année riche en exploits malgré quelques contrariétés. Avec sourire et bienveillance, à la Butez. (...)

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi