Loading...
fr


"Il s'est éteint paisiblement dans son sommeil". C'est ainsi que son avocat a annoncé à Associated Press le décès de B.B.King jeudi soir à Las Vegas. Enfant du Mississippi, le guitariste était considéré comme le "roi du blues" après près de 70 ans de carrière à gratter sa douce Lucille, une guitare Gibson qu'il ne quittait jamais. Il lui donna ce nom-là en souvenir d'un incendie déclenché dans un bar où il jouait à cause d'une fille du même nom, lieu où il faillit oublier son instrument. Des années plus tard, il en fera une chanson éponyme.

Ancien fils de paysans, il apprit le chant dans un choeur gospel avant d'avoir sa première guitare à 12 ans. Il lui faudra attendre le milieu des années 1940 pour prendre la route de Memphis (Tennessee) et voir sa carrière commencer à décoller.

L'interprète de "The Thrill is gone", "Rock me baby" et tant d'autres tubes a inspiré de nombreux guitaristes comme Eric Clapton. Récompensé de nombreux Grammy Awards tout au long de sa carrière, membre du Blues Foundation Hall of Fame et du Rock and Roll Hall of Fame, le bluesman figure même au 3e rang des plus grands guitaristes de tous les temps selon le magazine Rolling Stone derrière Jimi Hendrix et Duane Allman (The Allman Brothers Band). Ce dernier avait déclaré avoir eu une révélation lors d'un concert de B.B.King et consacré par la suite sa (courte) vie à la guitare.

VIDEO. Olivier Cachin, journaliste musical évoque son influence dans le monde de la

Hospitalisé début avril à Las Vegas pour des complications diabétiques, il avai annulé auparavant plusieurs concerts pour raisons médicales.

 

 

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

Votez !

Ta note :
Total : (0 votes)

Actus

Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute
Publié il y a moins d'une minute

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi