Loading...
fr


L'esprit occupé, les papillons dans le ventre, et un sentiment de manque. Vous croyez avoir été frappés par l' ? Peut-être pas...  D'après une étude réalisée à l'université de Birmingham, et révélée dans la revue médicale Neuroscience and Baobehavioral Reviews, l'amour aurait le même effet que l' sur le cerveau. 

L'alcool et l'ocytocine, même s'ils ont des procédés chimiques différents, parcourent le même chemin neurologique qui contrôle la façon dont nous percevons le stress et l'anxiété. Et tous les deux rendent moins intimidantes certaines situations. Le docteur Ian Michel, membre de l'équipe de recherche, s'explique : "Nous avons été frappés par l'incroyable similarité entre les deux composés".

Euphorie mais aussi bad-trip et prise de risque !

D'après les chercheurs, l'alcool et l'ocytocine favorisent l'altruisme, la générosité et l'empathie. Mais attention, l'hormone de l'amour contient aussi l'agressivité, la jalousie et la vantardise qu'à tendance à provoquer la surconsommation d'alcool. Et surtout, elle inhibe la prise de risque.

Les chercheurs annoncent tout de même que l'hormone de l'amour ne sera pas utilisée comme une alternative à l'alcool. Mais ils affirment que cela pourrait être une réelle option de traitement pour certains problèmes psychologiques et psychiatriques. Ils ne comptent pas arrêter leurs recherches puisqu'ils espèrent encore découvrir des nouvelles choses autour de cette hormone.

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi