Loading...
fr


L'âge des boutons et de la voix qui mue... plus vite c'est passé mieux c'est, diront les adolescents. Alors il vaut mieux éviter de manger trop salé. Une étude révélée par The Telegraph et menée par des chercheurs de l'université du Wyoning aux Etats-Unis est présentée en ce moment au congrès européen sur l'endocrinologie à Dublin. Elle montre qu'une alimentation trop salée retarderait la puberté.

Pour arriver à cette conclusion les chercheurs ont étudié le système reproductif d'un groupe de rats dont certains ont reçu une alimentation quatre fois supérieure en sodium que les recommandations actuelles.

Cela ne retarderait pas uniquement la puberté selon les chercheurs. Cela troublerait également le comportement et entraînerait un certain stress et une infertilité. Les chercheurs ne recommandent néanmoins pas de supprimer totalement le sel des repas.  Il est important d'avoir une alimentation équilibrée puisque les rats qui mangeaient sans sel ont subi un retard de puberté.

2 grammes de sel par jour 

L'Organisation Mondiale de la Santé recommande de manger 2 grammes de sel par jour, soit moins qu'une petite cuillère. Il est donc conseillé de ne pas rajouter de sel dans les plats une fois servis, et encore moins dans les plats préparés déjà bien salés.

Une autre étude présentée au même congrès a par ailleurs révélé que la consommation de cannabis dès la puberté aurait un impact sur la taille et le poids de l'adolescent. Les non-fumeurs mesurent 11.6 cm de plus et pèsent 4kg de plus que les consommateurs de cannabis.

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi