Loading...
fr


Des élèves finalistes se concertent  devant un des centres d'examen d'Etat le 25/06/2012 à Kinshasa, lors du début des épreuves écrites. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes élèves finalistes se concertent devant un des centres d'examen d'Etat le 25/06/2012 à Kinshasa, lors du début des épreuves écrites. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des élèves finalistes se concertent devant un des centres d'examen d'Etat le 25/06/2012 à Kinshasa, lors du début des épreuves écrites. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Seize mille finalistes du secondaire participent à l’examen d’Etat, édition 2015, au Maniema, contre dix-sept mille pour la session de 2014. Selon l’Inspection provinciale de l’enseignement, ce taux de participation représente une légère baisse de mille élèves.

La province enregistre quatre mille filles représentant 25% du taux de l’ensemble du taux de participation des finalistes du secondaire.
Selon les responsables provinciaux de l’enseignement, il y a toujours beaucoup de filles à la fin du cycle primaire, mais très peu arrivent à la fin du cycle secondaire.

La filière technique dans cette province en pleine construction n’enregistre que moins de cent candidats, dont huit filles.
Le ministre provincial de l’Education qui a représenté le Gouverneur, ainsi que le directeur de l’éducation au Maniema ont demandé aux finalistes d’avoir confiance en eux et de réaliser de bons résultats pour cette édition 2015.

Durant les deux dernières années, le Maniema a été classé dernier par rapport au taux de réussite. En 2013 par exemple, le taux de réussite était de 26%.

Le finaliste le plus âgé du Maniema passe son examen au centre Kindu 7. Il a 62 ans. Et le Benjamin au centre de Salamabila a 16 ans et demi. Ce dernier centre regorge le plus grand nombre de candidats autodidactes, 69 sur 253 candidats, soit 27 %.

Le lancement officiel de cette session d’examen a eu lieu dans la commune d’Alunguli, à l’EP Fleuve Congo à la rive droite.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Le Mur

Aucun commentaire
Tu dois te connecter pour commenter

African FM

RFI Afrique

Radio Okapi